La sociologie politique et morale de Luc Boltanski

La sociologie politique et morale de Luc Boltanski

par Damien de Blic

“L’originalité de l’approche de Boltanski consiste en fait à définir le politique comme l’”opération” qui permet le passage “des parties au tout”. Cette compréhension du politique suppose donc l’acception d’un modèle ontologique à deux niveaux, qui oppose le plan des cas individuels à celui des catégories universelles. Les acteurs que décrit Boltanski sont ainsi dotés d’une compétence métaphysique, en ce sens qu’ils ont tous potentiellement accès au plan des catégories. L’« affaire » constitue bien ainsi la forme politique par excellence, dans la mesure où elle représente un moment central pour la construction des catégories, à travers la constitution des causes, et parce qu’elle est l’occasion d’une mise en œuvre des formes de généralité déjà établies. C’est un travail politique du même type qui est décrit depuis Les Cadres jusqu’au Nouvel esprit du capitalisme, que les acteurs luttent pour imposer une nouvelle taxinomie sociale ou qu’ils essaient d’imposer une nouvelle cité qui puisse servir de point d’appui pour le jugement et l’action. Classification, catégorisation, dé-singularisation, généralisation : en s’attachant à ces opérations, c’est bien une sociologie de bout en bout politique que construit Luc Boltanski.”

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s